+33 1 85 800 801 contact@namr.com

Le 7 juin 2019 se déroulait le colloque scientifique international de l’École polytechnique “RéfleXions : chercher, former et agir pour le développement durable”. Les fondateurs de namR se sont exprimés sur le lien entre intelligence artificielle et développement durable, et sur la plateforme tRees.
L’année du 225e anniversaire de la prestigieuse école d’ingénieurs, Eric Labaye, son président, a souhaité un événement pour marquer l’engagement de l’X en faveur du développement durable. 
21 personnalités de renom se sont retrouvées à l’occasion du colloque de l’École polytechnique pour échanger sur le thème du développement durable. Parmi eux, les fondateurs de namR : Bettina Laville, Emmanuel Bacry et Grégory Labrousse qui se sont exprimés lors de la session “S’investir pour le développement durable”.
Grégory Labrousse a notamment évoqué le poids des entreprises dans la mutation en cours et les process responsables suivis par namR. D’autre part, il a aussi évoqué la protection des données personnelles en rappelant le risque que représentent les GAFAM. Une occasion de rappeler que la transition énergétique peut s’opérer sans avoir besoin d’y recourir.
Emmanuel Bacry a quant à lui expliqué en quoi consistait la science des données et la puissance de ses applications dans la transition énergétique et écologique. Selon lui, l’IA ne doit pas être crainte et doit être régulée.
Bettina Laville a axé son intervention sur l’aspect sociologique et comportemental de la transition, et l’espoir que l’on peut se permettre d’allouer aux actuelles prises de conscience. Il s’agira de réunir les moyens sociologiques et techniques, car le temps presse.
Les orientations politiques font émerger de nouveaux modèles vertueux à l’image des CEE, et tRees en est l’exemple emblématique chez namR.
Ce fut une occasion pour Grégory Labrousse de faire part lors d’une interview de sa confiance en l’avenir et les opportunités que représente la transition énergétique.
Retrouvez l’interview de Grégory Labrousse en cliquant sur ce lien.
Retrouvez ici la vidéo de l’intervention de Bettina Laville, Emmanuel Bacry et Grégory Labrousse.